Back

L’association « La cause des enfants » et son rôle dans la lutte contre le sexisme

A l'occasion de la journée de la femme qui se déroulera le 8 Mars prochain, nous avons rencontré Nathalie LETORT Chargée de Projets dans l'association « La cause des enfants » qui nous à parlé du rôle que peut avoir la structure pour faire comprendre aux  enfants dès le plus jeune âge les principes de l'égalité des sexes.

Commençons d'abord par présenter l'association :

« La cause des enfants » est une association de professionnels bénévoles qui se donne pour mission de mener des actions en faveurs des enfants maltraités ou défavorisés. L'association se déplace beaucoup dans les écoles pour son programme de prévention, mais au-delà de ça, elle offre à l'enfant la possibilité de s'exprimer et de prendre conscience par lui-même des différentes problématiques qu'il pourra rencontrer dans sa vie, à court ou à long terme.

L'enfant n'est pas la seule cible de l'association puisque les professionnels et les adultes (notamment les parents) sont aussi pris en charge, ce qui leurs permet d'être informés, d'éviter les comportements maltraitants, de se questionner et de se rapprocher. Enfin, l'association vous écoute et vous conseille grâce à sa permanence téléphonique ou via différent évènements à thèmes qu'elle organise.

C'est donc sur ces bases que « La cause des enfants » opère, et en vient notamment à traiter de l'égalité des sexes, qui nous intéresse aujourd'hui.

Nathalie LETORT m'a expliqué qu'il était primordial de faire comprendre au enfant, dès le plus jeune âge, que quelque soit le sexe, les droits et les devoirs doivent être les mêmes.La méthode de l'association consiste à faire parler l'enfant pour lui faire prendre conscience par lui-même des différents enjeux du sujet et ainsi enlever tous tabous du débat. D'après Nathalie, l'enfant commence à comprendre par lui-même ce qu'est le sexisme grâce des situations du quotidien et ose de plus en plus en parler

Nous avons ensuite parlé de la place de la femme dans les associations ou elle m'a expliquez que selon les activités, les femmes sont parfois plus intéressées que les hommes, par exemple les présentations de sujets sensibles dans les écoles comme la sexualité ou le viol ont tendance à effrayer les hommes de l'association et sont plutôt confiés à des femmes.

Concernant la place de la femme dans le monde du travail elle est d'avis que, dans ce domaine du travail et dans tous les autres, que l'on soit un homme ou une femme, nous devons avoir la possibilité de choisir.

Nous avons ensuite parlé de l'impact que peux avoir des dispositifs comme celui de la journée de la femme. Du fait que cela pouvait être très intéressant pour les adolescents et les adultes, cela peut permettre de discuter, de conseiller ou de partager sa façon de penser.

Un grand merci à l'association « La cause des enfants » et à Nathalie LETORD de m'avoir accordé cet entretien.

Nous rappelons que la journée de la femme se déroulera le 8 mars prochain

Si vous voulez d'avantage d'informations n'hésitez pas à visiter le site de l'association en cliquant ici