Back

Améliorer son ordinaire dans la joie et la bonne humeur

L'idée

Léon est jardinier de France. Il cultive en bio depuis des décennies et s'émerveille toujours de pouvoir récolter de beaux et bons produits en respectant la nature. Il y a quelques années, son activité professionnelle l'a mis en contact avec un public confronté à la précarité. D'un côté, il observe l'abondance que lui offre son jardin, de l'autre la misère subie par ses congénères. Il découvre que des parcelles ne sont pas cultivées aux jardins familiaux de la Madeleine, dit LE GIGOT. Ces parcelles sont disponibles à la location à ceux qui n'ont pas la chance d'être propriétaire terrien. La ville d'Évreux offre la possibilité de louer un lopin de terre de 150 à 200 m² pour 60 euros par an.

Léon a l'idée de faire le lien. Rendre accessible la prodigalité de la Nature. Conscient de l'ampleur de la tâche il ne souhaite pas se lancer seul, et recherche un partenaire pendant plusieurs années.  

Au cours de l'été 2015, il rencontre Philippe, dont il estime qu'il a les qualités et le temps, pour l'organisation de cette action. De plus, Philippe s'intéresse à la permaculture. Il propose son idée et Philippe accepte.

La méthode

Les techniques employées sont respectueuses de la nature, respectueuses de l'être humain et visent à distribuer la production.

Elles permettent d'aménager de façon durable une petite parcelle pour y créer un système écologiquement sain et économiquement porteur. Les ressources : l'énergie musculaire, la biomasse, l'eau, le vent, le soleil, sont utilisées de manière efficiente.

La biodiversité sera privilégiée de façon à créer un système stable et résistant aux nuisibles. Si tout le monde, faune comprise, mange à sa faim, il n'y aura pas de ravage. La polyculture sera préférée à la monoculture. La mise en culture se rapprochera autant que possible du système agroforestier.

Chaque élément constitutif du jardin aura plusieurs fonctions et l'entrelacement de ces fonctions reconstitue la complexité des systèmes naturels. La multiplicité des liens et leurs croisements assurent la stabilité, la redondance et la robustesse nécessaire à la durabilité de l'ensemble.

Pour plus de détails, n'hésitez pas à consulter le PDF ci-joint 

CONTACT 

http://incroyablescomestiblesevreux.blogspot.fr

Bénéficiaires

Le public visé, des personnes à revenus faibles, accompagnées socialement commence à s'intéresser à l'action, 3 personnes sont déjà assidues. Le projet est récent et n'a été diffusé qu'à petite échelle. Cette action pourrait intéresser des associations à vocation sociale. Toutes les personnes à titre individuel peuvent s'adresser à Jardine Heure pour apprendre à jardiner ou changer d'air.

Le rôle des associations caritatives

Peu de bénéficiaires de l'aide sociale sont en mesure de savoir qu'il est possible de jardiner et d'apprendre à jardiner. Le relai des associations à vocation caritatives est donc indispensable. Si dans votre association, il vous semble que d'apprendre à jardiner utile serait bénéfique à vos adhérents, alors prenez contact avec Jardine Heure. Nous accueillerons chaleureusement tous les candidats à l'amélioration de leur ordinaire dans la joie et la bonne humeur.

Le lieu

Les jardins Gigots sont situés rue de l'Abbé Lemire au sud du quartier de la Madeleine.

Contact

jardine.heure@gmail.com ou Philippe au 06 09 37 06 72.