Back

8ème rencontre jeunesse de la Seine Maritime : Compte rendu

Les 29 et 30 octobre dernier se sont déroulés les 8ème rencontres jeunesses du département de la Seine Maritime à l'Hôtel du Département.

L'expression et le partage étaient les maîtres mots de ces rencontres et de nombreuses activités étaient là pour aider les jeunes à communiquer entre eux sur leurs envies, leurs doutes, leurs loisirs ou encore leurs points de vue sur différents sujets.Les deux journées ont donc étaient ponctuées de démonstrations et d'ateliers proposés par des jeunes et les associations partenaires qui avaient pour thème la valorisation de l'expression artistique, culturelle et sportive.

 

Des émissions de radio ont aussi été enregistrés dans lesquels la parole a été donné au jeunes sur différents sujets tel que la communication ou la santé.

Enfin des tables rondes ont été organisées pour inciter les jeunes à s'ouvrir et à participer à des débats. Eureasso a pu participer à trois d'entre eux : « Les jeunes et la politique », «l'égalité femmes / hommes » et «Le Service Volontaire européen, mobilité international »  

Voici un résumé des sujets abordés lors de ces débats, des problématiques citées et des solutions ou  alternatives proposées …

 

Les jeunes et la politique

Il s'agit de la première table ronde de ces rencontres, comme toute les suivantes elle a été organisée par des volontaires en service civique. La conseillère municipale de Rouen était présente lors de ce débat.

Les principales problématiques exposées mettaient en cause l'abstention des jeunes lors des élections, le manque d'intérêt des jeunes envers la politique en général et à contrario le manque d'intérêt porté aux jeunes par les parties politiques.

De nombreux jeunes se sont exprimés lors de ce débat, et une bonne partie d'entre eux s'accorde sur le fait que la politique de nos jours est beaucoup trop médiatisée, on en arriverait presque à avoir des « peoples » à la place de nos représentants politiques. La vie privé des politiques est décryptée, épiée par les medias actuels, ce qui donne à la jeunesse une mauvaise vision de la politique et ne les pousse pas à s'informer d'avantage pour trouver les informations essentielles.

Le manque d'ouverture des structures a aussi été cité.

Pour résumé ce débat, j'ai ressorti une expression cité par un intervenant :  « Il faut vulgariser la politique, pour faire comprendre aux jeunes que la politique et la société ne sont pas deux sujets différents, la politique fait partie de la société ».

 

Egalité Homme/Femme

Dans ce débat un mot est ressorti de nombreuse fois : machisme

« Est-ce normal que les hommes soient favorisés à la recherche d'un emploi ? »

« Un homme est-il en droit de refuser d'être entrainé par une femme dans le monde sportif ? »

« Existe-t-il des métiers  prédéfinis pour chaque sexe ? »

Nombreuse était les questions mettant en cause les discriminations envers les femmes.

Les faits sont que si la même passion, le même intérêt, et les mêmes motivations sont commune à l'individu, le sexe ne devrait pas être un critère de sélection.

Hors dans la société actuelle c'est loin d'être le cas, l'homme est privilégié.

Un exemple révélateur cité par un intervenant : « Aujourd'hui un homme peut vivre du football, les femmes rarement… »

Des solutions ont été citées : dans le cadre de la recherche d'emploi, le CV anonyme pourrait être une bonne solution à la favorisation de l'homme dans la sélection des candidats par l'employeur. La réforme 50% d'homme, 50% de femme dans les entreprises pourrait être une solution aussi, mais certains intervenants ont expliqués que le but était de faire changer les mentalités et non pas de contraindre les employeurs à cette manœuvre.

 

Le Service Volontaire européen, mobilité international

Des volontaires en mission en France étaient présents dans ce débat, ils ont pu expliquer ce qu'était vraiment le Service Volontaire Européen.

Le SVE permet de vivre une expérience de volontariat dans une structure d'un autre pays d'Europe.Il est destiné aux jeunes de 18 à 30 ans, Il permet d'acquérir des compétences utiles à son développement personnel, éducatif et professionnel.

Différents sujets ont été abordés, le fait de tout quitter, l'apprentissage de la langue du nouveau pays, la possible solitude dans une culture différente.

Les volontaires présents ont expliqué que la découverte d'une culture différente est très intéressante pour son développement personnelle, le fait d'apprendre une nouvel langue est aussi bénéfique que ce soit pour son intérêt personnel ou professionnellement Evidemment ce choix n'est pas à prendre à la légère, il faut qu'il soit réfléchi. Il faut choisir son offre selon le pays mais aussi le poste, préparer son départ, son moyen de transport…

La peur de s'engager dans cette aventure est légitime selon les volontaires présents, mais le jeu en vaudrait la chandelle.

 

Pour plus d'informations sur ces rencontres vous pouvez consulter le site internet du département de la Seine-maritime en cliquant ICI